Aller au contenu principal

Ezé Wendtoin, Ruudga

Dans les exemples audio, Ezé joue de la Ruudga, un instrument à cordes du Burkina Faso. Ici tu peux en savoir plus sur Ezé, sa musique et ses réflexions sur le développement durable dans l’interview. Voici quelques petits extraits pour entendre Ezé jouer de son instrument. Tu peux aussi les télécharger et les utiliser comme samples afin de composer un morceau pour le concours de chanson. Si tu utilises un sample du site Internet, n’oublie pas de l’indiquer lors du dépôt des contributions.

Important : Tu ne peux utiliser les samples que pour les chansons avec lesquelles tu participes au Concours de Chanson « Dein Song für EINE WELT! » (Ta chanson pour UN MONDE !). Si ta chanson remplit les conditions de participation, nous la publierons sur notre site web, sur Soundcloud et aussi sur YouTube si tu soumettes une vidéo. Si tu continues d’utiliser de ton côté ta chanson qui contient des samples, il est important que tu cites toujours le nom du sample et de l’artiste qui les a enregistrés. Par exemple, si tu utilises le sample « Ruudga 105 bpm » de Ezé Wendtoin, tu dois écrire « Ce morceau utilise le sample " Ruudga 105 bpm " de Ezé Wendtoin ».

Quand as-tu commencé à jouer de la musique et quel a ensuite été ton parcours dans ce domaine ?
Je suis issu d’une famille Burkinabè dans laquelle la musique est très importante. Nous naissons forgerons et joueurs de tambours. C’est la vocation dans notre famille. Mon père a cependant fait le choix de se convertir au Christianisme avant de devenir pasteur. Enfant, j’ai été en contact avec la musique très tôt car on en joue et on danse beaucoup dans les églises au Burkina Faso. Je me rappelle encore avoir fabriqué à la maison une batterie à base d’assiettes et de casseroles pour jouer avec mes trois frères et sœurs. À l’église, il y avait des instruments traditionnels, le plus souvent fabriqués avec des calebasses, du bois et de la peau, sur lesquels je jouais les chants de messe, accompagné de mes frères et sœurs. Un jour, mon oncle a rapporté une batterie moderne qui avait été jetée. C’est sur cet instrument que j’ai fait mes gammes. Après mon baccalauréat en 2009, j’ai reçu ma première batterie moderne neuve. J’ai appris seul à jouer de la batterie et de la guitare. En 2013, j’ai participé avec un ami à un concours de musique au Burkina Faso et nous avons gagné le premier prix. Cette victoire m’a permis de m’envoler pour la première fois vers la France, pour jouer dans des festivals. J’ai alors commencé à avoir envie d’une carrière solo et j’ai sorti mon premier CD en 2016 au Burkina Faso. En 2015, j’ai participé au Concours de Chanson « Dein Song für Eine Welt ! » et j’ai remporté le prix spécial pour l’Afrique. En 2016, je me suis inscrite à des études de langue et de littérature allemandes en Allemagne, ce qui m'a permis de poursuivre diverses collaborations (dont un rôle de musicienne dans la pièce "Der Junge mit dem Koffer" ("Le garçon avec la valise") au Theater der jungen Generation à Dresde et des concerts avec Konstantin Wecker et Banda Internationale). Je sors un nouveau CD en Allemagne en juin.

Quelles sont tes pensées/comment tu engages-toi sur les thèmes "développement durable" et "UN MONDE" ? 
Pour moi, « Eine Welt » est un défi incroyable pour notre monde actuel. C’est un combat pour que tous les êtres humains de notre planète aient les mêmes droits et que nous transmettions à nos enfants, par l’éducation, des valeurs pour qu’ils vivent ensemble en paix sur une Terre habitable. C’était déjà ce que je souhaitais en 2015 dans ma chanson « Die Rampensau singt eine Welt ». J’aimerais garder cette vision optimiste. Je voudrais que les droits de l’Homme soient respectés, qu'ils ne soient pas piétinés. Il faut garder les frontières ouvertes. Les gens qui fuient leur pays à cause de la pauvreté, la faim ou la guerre ont droit à une meilleure vie. C’est essentiel. Je voudrais qu’on arrête de prévoir de construire des murs comme aux États-Unis. De tels projets vont à l’encontre de l’idée d’un monde unique pour tous. Je voudrais que ceux qui sauvent des vies en Méditerranée ne soient pas traités comme des criminels. Je voudrais que la démocratie ne soit pas menacée en Europe. Je voudrais que plus personne ne puisse être marginalisé en raison de sa religion, sa couleur de peau ou son identité sexuelle.

Penses-tu que la musique peut changer le monde ?
Je pense que la musique peut avoir un impact sur beaucoup de choses.. C’est un des meilleurs médias pour contribuer à un monde plus juste. C’est une langue universelle qui unit les humains, quelles que soient leur origine, leur langue ou leur couleur de peau. La musique rassemble les inconnus qui peuvent alors partager alors un moment de joie sans préjugés. La musique peut donner du courage. La musique apporte force et espoir quand les choses vont mal. Et la musique peut attirer l’attention du public sur les problèmes de notre monde et aider à protéger des valeurs comme la solidarité, l’humanité, la paix et la liberté.

Tu peux trouver de nombreux autres exemples audio de cet instrument sur YouTube.
Tu trouves ici une interprétation classique.
Et c'est ainsi que l'instrument sonne dans une chanson pop moderne.

Chant 105 bpm A
Chant + Ruudga 105 bpm
Tout chargerCharger moins